Découvrir le canoë-kayak : les plus beaux canyons

Panoramio - Kaikanne

Falaises, cirques de montagne, forêts ou garrigues, eaux turquoises, vertes ou limpides, castors, hérons ou truites… Le canoë-kayak est souvent le seul accès possible à ces sites, remarquables et sauvages, dessinés au fil des millénaires par Madame Nature. Bercés par des eaux tranquilles, les plus beaux canyons de France se prêtent à la descente en canoë-kayak. Les meilleures périodes sont souvent le printemps et le début de l’automne pour un plus fort débit et surtout moins d’affluence. L’été, les rivières sont plus calmes, les descentes plus touristiques. Facile et ludique, l’activité offre un beau moment de nature. Dans le Top10 des sites de canoë-kayak de loisir on trouve d’Est en Ouest :

Les gorges du Verdon : probablement le plus beau canyon de France. A cheval sur les départements du Var et des Alpes de Haute-Provence, l’eau turquoise du Verdon se faufile entre d’immenses falaises calcaires recouvertes de garrigues. Parfois toniques et bouillonnantes dans les gorges, les eaux deviennent calmes et sereines aux abords des lacs dont les plus célèbres : le lac de Castillon et le lac de Sainte-Croix. Plus d’info sur le site de ProvenceWeb.

Les gorges de l’Ardèche : sûrement la plus célèbre descente en canoë-kayak. Au sud du département de l’Ardèche, la rivière a creusé 30km de canyon entre les falaises calcaires, de Vallon-Pont-d’Arc à  Saint-Martin-d’Ardèche. Symbolisées par le Pont d’Arc, arche naturelle de 34m de haut et 60m de large, les gorges enchaînent les curiosités naturelles. Plus d’info sur le site de Vallon-Pont-d’Arc.

Les gorges du Tarn : le plus charmant peut-être… En Lozère, les eaux vertes du Tarn forment un canyon de 43km entre les Causses du Méjean et de Sauveterre. De La Malène à Les Vignes, les parcours de canoë-kayak permettent d’admirer les falaises abruptes parfois grises, parfois ocres, les cirques et les hameaux troglodytes. Plus d’info sur le site des gorges du Tarn.

Les gorges de l’Hérault : au coeur des garrigues, l’Hérault a creusé des gorges de 200 à 300m de profondeur. La partie la plus étroite et la plus spectaculaire se situe autour des villages de  Saint-Guilhem-le-Désert et Saint-Bauzille-de-Putois. Oliveraies et garrigues laissent apparaître les immenses falaises sculptées par le temps où raisonne, immuable, le chant des cigales. Plus d’info sur le site de Saint-Guilhem-le-Désert

Les gorges du Gardon : les eaux limpides parcourent le même genre de décor, entre Provence et Méditerranée. De Russan à Collias, le gardon se faufile entre les falaises pour finir en apothéose, quelques coups de pagaie plus loin, sous le célèbre Pont du Gard. Plus d’info sur le site de l’office de tourisme du Pont du Gard.

La vallée de la Dordogne ou « vallée des merveilles » : la balade en canoë sur la Dordogne reste l’un des meilleurs moyens de découvrir le Périgord noir. Avant Carsac, la balade est plutôt sauvage, on circule entre falaises et forêts. A partir de Vitrac, les châteaux, les falaises et les plages s’entrecroisent le long de la rivière. Plus d’info sur le site du Périgord Noir.

Et plus au nord :

La vallée de la Loue : la loue est l’une des plus belles rivières d’Europe. Dans le Doubs, entre Mouthier et Scey-en-Varais, les kayakistes naviguent entre tufières, forêts et éboulis rocheux. Pays de légendes, les rives verdoyantes de la Loue sont le sanctuaire de la Vouivre, mi-femme mi-serpent. Le point d’orgue du parcours est la traversée du village d’Ornans, petite Venise francomtoise. Plus d’info sur le site de la vallée de la Loue.

Suivre les commetaires avec le flux RSS 2.0. Les commentaires et les pings sont actuellement fermés

Les commentaires sont fermés.