Ecotourisme, tourisme durable, solidaire… récapitulatif pour les nuls !

Les termes de  « tourisme durable », « responsable » ou « éthique » sont utilisés pour désigner un concept : appliquer au tourisme les principes du développement durable dont les trois piliers sont le développement économique, la protection de l’environnement et le respect du bien-être des populations locales.

Différentes formes de tourisme « alternatif » découlent de ce concept qui s’oppose au tourisme consumériste des années 70, 80 et 90. D’abord, « l’écotourisme ». Instrument de développement durable, c’est un voyage militant qui vise à limiter l’impact de la visite sur l’environnement et maximiser les retombées financières locales. En fait, faire le lien entre le visiteur, l’habitant et le territoire… Et non, ce n’est pas encore une évidence pour l’industrie touristique mondiale ! Exemple du Mercantour.

Le tourisme « équitable » ou « solidaire » est plus axé sur la dimension humaine. Cette forme de voyage reprend les principes du commerce équitable. Le tourisme solidaire tient compte des conditions de travail dans les structures touristiques, la prise en compte des populations locales comme parties prenantes du projet, la redistribution équitable des bénéfices etc. Souvent associé à des destinations lointaines, il peut être pratiqué sur le territoire français. L’agrotourisme en est une forme (voir Accueil Paysan Drôme).

On parle donc de « tourisme éthique » qui induit les valeurs de bien, de mal et de devoir. Les grands mots et les leçons de morale sont parfois agaçants. Alors rappelons-nous d’un concept simple : lorsqu’on voyage on va chez quelqu’un d’autre. Quelques règles de bonne conduite (que l’on connait déjà en fait) :

- ne pas jeter ses poubelles dans son jardin ;

- ne pas piller son frigo ou vider sa réserve d’eau sous la douche sans lui laisser de quoi boire et manger ;

- ne pas monopoliser la conversation sans écouter ce que notre hôte a à nous dire.

Voilà, vous êtes prêts à parcourir les régions de France avec Weezigo.

Suivre les commetaires avec le flux RSS 2.0. Les commentaires et les pings sont actuellement fermés

Les commentaires sont fermés.